Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
    The clean solutions

    Schmalzerhof

    Confort de travail, consommation, résultats de lavage – C'est l'euphorie au Schmalzerhof

    « La vaisselle n'a pas seulement l'air propre, elle sent aussi le propre »

    Le couple de restaurateurs Simone Baumgartner et Herbert Margreiter sont pleins de courage et de détermination. « Nous ne nous situons pas dans un domaine skiable, Innsbruck se trouve à près de 22 km. Et la région n'est pas véritablement le premier choix des randonneurs », explique Simone Baumgartner.

    Mais alors, qu'est-ce qui fait du Schmalzerhof l'attraction du petite village de Weer dans l'Inntal ? Tout d'abord, le sympathique couple de restaurateurs, puis l'excellente cuisine de Katrin, la sœur de Simone Baumgartner. Alors que les touristes investissent Innsbruck, les locaux remplissent les 120 places des salles du Schmalzerhof et lui valent une activité florissante.

    Non loin de là, à Wattens, se situe le siège du fabricant de cristal mondialement connu, Swarovski, et son attraction touristique « Kristallwelten », en français les Mondes du Cristal. Mais les visiteurs de l'attraction autour du cristal fréquentent rarement le Schmalzerhof, la cuisine de cet établissement familial est plus souvent appréciée pour les déjeuners d'affaire.

    « Les résultats de lavage sont sensationnels ! »

    Ce qui distingue le plus la frétillante hôtesse, c'est son esprit terre à terre, sa bonne humeur, qui vient toujours du cœur, et sa disposition irrépressible à se mettre au service des autres. « Je suis très exigeante », avoue Simone Baumgartner.

    C'est précisément pour cette raison que la patronne des lieux est particulièrement satisfaite du nouveau lave-vaisselle à capot installé dans sa cuisine : « Les résultats de lavage sont sensationnels, parfaitement à l'image de ce que nous avions toujours souhaité ! La vaisselle n'a pas seulement l'air propre, elle sent aussi le propre », déclare Simone Baumgartner satisfaite.

    Janka Chlebovcová nous fait, elle aussi, part de son enthousiasme. À 53 ans, Janka travaille dans l'arrière-cuisine du Schmalzerhof et déclare à sa responsable « Simone, cette machine est sensationnelle. Je n'ai plus besoin de lever quoi que se soit ! » Environ 200 paniers sont lavés tous les jours. Et avant, il fallait ouvrir le capot et le refermer manuellement 200 fois par jour. « C'était comme faire de la gym sur son lieu de travail », déclare Janka le sourire aux lèvres.

    De plus, comme le capot s'ouvre automatiquement et se referme d'une simple pression sur une touche, le lavage de la vaisselle est plus rapide et cela se ressent aussi devant, dans les salles : « À l'heure du déjeuner, nos tables sont occupées jusqu'à quatre fois consécutives, nos processus et nos machines doivent être bien rodés », explique Simone Baumgartner.

    Nos clients peuvent nous faire confiance, à 100 %, et c'est ce que nous attendons aussi de nos fournisseurs. Nous avons indéniablement trouvé cette qualité chez MEIKO. Outre les deux sœurs, Simone et Katrin Baumgartner, et Janka Chlebovcová, la machine compte un autre grand adepte.

    Le maître des lieux, Herbert Margreiter, apprécie les faibles consommations d'énergie, de produits chimiques et d'eau obtenues notamment grâce au système intégré de récupération de la chaleur des eaux usées, à l'installation de maintien des vapeurs et à l'installation d'osmose inverse (MEIKO GiO). « Et ce point est très important pour mon mari, car, après tout, nous roulons en voitures électriques que nous rechargeons par le biais de l'installation photovoltaïque de notre maison afin de préserver l'environnement », explique Simone Baumgartner.