Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
    The clean solution

    Vaisselle réutilisable et lavable

    Deux entreprises montrent comment cela fonctionne – avec les techniques de lavage de Meiko

    Les gobelets consignés sont rincés dans la machine Meiko

    La vaisselle jetable appartient au passé. Pour éviter les déchets plastiques et préserver l'environnement, les organisateurs de grandes manifestations optent pour la vaisselle réutilisable et renoncent à utiliser la vaisselle jetable ! Cet article va vous fournir des pistes sur la gestion de la vaisselle réutilisable et le rôle joué par les bonnes techniques de lavage.


    Pour obtenir des informations complémentaires sur le thème du plastique en général, consultez les articles suivants :
    « Le plastique, un véritable problème », un article présentant de nombreux faits et données dans un monde où le plastique est omniprésent, y compris les incidences des déchets plastiques sur l'homme, la faune et l'environnement
    « Comment éviter les déchets plastiques » avec neuf conseils qui permettent d'éviter de produire moins de déchets plastiques au quotidien.


    Interdictions pour la vaisselle jetable en plastique

    Prendre encore vite fait un café en allant travailler, c'est un luxe que se permettent des milliers de personnes tous les jours. Déchets plastiques contre protection de l'environnement – le café à emporter est malgré tout une tendance actuelle. Environ 20 000 gobelets jetables sont vendus toutes les heures dans la seule ville de Berlin. Cela totalise plus de 170 millions de gobelets par an. Dans d'autres métropoles comme Paris, Milan, Zurich ou Amsterdam, les chiffres sont quasiment similaires.

    Pour cette raison, le gouvernement français a déjà réagi en 2015 et décidé d'interdire la vaisselle jetable en plastique au 1er janvier 2020 - il anticipe ainsi d'un an la directive votée par l'Union Européenne (UE). Pour réduire la fabrication et l'utilisation d'articles jetables en plastique, elle a décidé que certains « articles jetables en plastique », composés intégralement ou partiellement de plastique ou de polystyrène et destinés en règle générale à une utilisation unique ou brève, sont interdits à la vente à partir de 2021. En plus des gobelets pour le café, on compte les assiettes et les couverts en plastique, les pailles, les tiges pour ballons, les cotons-tiges, les emballages alimentaires en polystyrène et bien plus encore.

    Alternatives problématiques au plastique jetable

    L'interdiction du plastique jetable entraîne la commercialisation croissante de matériaux insolites et de nouveaux procédés. Les gobelets à emporter pour le café sont par exemple fabriqués en matières premières renouvelables comme en bambou, feuille de palmier, bagasse (un produit issu de la transformation de la canne à sucre) ou en maïs, dont l'objectif est d'apaiser la conscience écologique des consommateurs.

    Lorsque l'on y regarde de plus près, on constate que ces alternatives soi-disant écologiques présentent de grands inconvénients. Les gobelets fabriqués en bambou contiennent par exemple de la mélanine. Cette résine synthétique sert de colle et permet de lier les fibres végétales. Le problème : du formaldéhyde, libéré à partir de températures supérieures à 70 degrés, est nocif pour la santé et cancérigène. Les gobelets ne peuvent en outre pas être recyclés.

    La solution la plus propre : préférer les produits réutilisables aux articles jetables

    Comment éviter efficacement les déchets plastiques ? Uniquement si on combine deux choses : dans un premier temps, renoncer systématiquement et partout où c'est possible, à des produits en plastique. Dans un deuxième temps, là où cela est nécessaire, réutiliser le plus souvent possible ces produits en plastique. En d'autres termes : préférer les produits réutilisables aux articles jetables.

    cup&more (Allemagne) : le lavage mobile dans le cadre d'événements de tous types

    Un lave-vaisselle à convoyeur M-iQ de Meiko sur une semi-remorque
    Michael Andresen a développé une solution mobile pour le lavage de grandes quantités de vaisselle : une M-iQ de Meiko sur un camion

    Michael Andresen, fondateur de « cup&more – Andresen Mehrweglogistik » démontre comment cela peut fonctionner. Il y a des années déjà, l'entrepreneur innovateur de Bad Segeberg a installé un lave-vaisselle professionnel M-iQ de Meiko sur une semi-remorque et sillonne l'Europe avec cette unité de lavage mobile. Avec cette installation, l'équipe d'Andresen lave la vaisselle à l'occasion d'un des plus grands festivals de métal au monde, le Wacken Open Air.

    Lors de la coupe du monde de football en 2006 à Stuttgart, cup&more a lavé environ 1,5 millions de gobelets réutilisables avec la M-iQ. Et plus d'un million de tasses sur le marché de Noël à Dresde.

    La réussite de ce modèle commercial repose d'une part sur la flexibilité d'Adresen, d'autre part sur la vaste gamme de son offre. cup&more propose les gobelets réutilisables à la location, mais également à la vente avec l'option d'une impression personnalisable sur demande. La prestation de service de lavage flexible sur place s'ajoute à ces produits.

    Michael Andresen dispose également d'une solution pour les clients sédentaires comme les boulangeries et les cafés : les gobelets à emporter utilisés sont collectés sur place, lavés dans une centrale de lavage, puis redistribués. Pour que ce circuit fonctionne parfaitement, l'entrepreneur a développé un propre logiciel pour un système de consigne intelligent.

    CupStack (Pays-Bas) : gestion intelligente de vaisselle réutilisable

    Avec l'entreprise CupStack, Mirza van Meerwijk, Gawein Hamers et Jeffrey Hool sont également des défenseurs du concept de la vaisselle réutilisable. Du conseil, en passant par la logistique jusqu'à la coordination, le nettoyage et le stockage de gobelets en plastique dur, les trois néerlandais proposent le pack sérénité pour les organisateurs de grandes manifestations. Les entrepreneurs misent également sur les techniques de lavage de Meiko.

    Mirza van Meerwijk est convaincu de la performance du lave-vaisselle à convoyeur M-iQ : « Nous avons réduit nos frais de personnel de moitié parce que nous chargeons maintenant directement la M-iQ et la déchargeons de manière semi-automatique. » L'entrepreneur est de plus ravi par le résultat de lavage (env. 10 000 gobelets par heure) et le degré de siccité des gobelets.

    Avec CupStack, Mirza von Meerwijk (g.) et Gawein Hamers (dr.) proposent des solutions de vaisselle jetable innovantes pour le catering.
    Avec CupStack, Mirza von Meerwijk (g.) et Gawein Hamers (dr.) proposent des solutions de vaisselle jetable innovantes pour le catering. La M-iQ de Meiko permet de laver jusqu'à 10 000 gobelets par heure.

    Ce sont les techniques de lavage qui sont décisives.

    En règle générale, les gobelets réutilisables sont en polypropylène robuste. Même s'il s'agit de plastique, les impacts sur l'environnement sont bien moins importants que ceux produits par les gobelets jetables en raison de la longue durée d'utilisation. Ils peuvent en outre être intégralement recyclés. Pour qu'un système de gobelets réutilisables fonctionne bien, les techniques de lavage doivent être bien choisies. Pour une manipulation optimale et efficace, le lavage et le séchage des gobelets doit être hygiénique et rapide. Ceci est uniquement réalisable avec un lave-vaisselle professionnel, combiné à des produits lessiviels parfaitement adaptés à la vaisselle.

    Faire maintenant la transition du système jetable au système réutilisable

    Chacun peut contribuer à la protection de l'environnement. Selon l'organisation écologique allemande DUH (Deutsche Umwelthilfe), on produirait env. 31 000 tonnes de déchets en moins par an, rien qu'en renonçant aux gobelets jetables pour le café à emporter. On ose même pas penser aux volumes qui seraient atteints si tous les gobelets jetables étaient éliminésau niveau mondial.