Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
    The clean solution
    Icon protection respiratoire

    L'hygiène est la priorité numéro un du centre technique des pompiers de Leipzig  (Allemagne)

    Dans l'atelier de maintenance, l'appareil de nettoyage et de désinfection des équipements de protection respiratoire TopClean M répond aux plus hautes exigences

    Nettoyage de l'équipement de protection respiratoire

    833 – 502 – 12...et 1 préposé. Ces quelques chiffres donnent une idée de la taille du centre technique des pompiers de Borna, dans l'arrondissement de Leipzig. Le préposé s'appelle Olaf Fernys. Avec son collègue, il entretient jour après jour les 833 masques de protection respiratoire et 502 détendeurs de 12 villes et communes – une tâche énorme, à laquelle vient s'ajouter la maintenance d'un véhicule avec des masques, des bouteilles d'air comprimé et des combinaisons de protection chimique. Olaf Fernys travaille sans relâche. Car pour lui, le résultat est bien plus important que le temps mis pour y parvenir : « Notre mission est de fournir à nos camarades des équipements de protection respiratoire (EPR) parfaitement hygiéniques. Pour nous, c'est la qualité qui compte », déclare-t-il.

    Cette qualité, c'est l'appareil de nettoyage et de désinfection des EPR TopClean M de MEIKO qui la lui garantit. Auparavant, le matériel était déjà reconditionné automatiquement, mais la machine employée n'était pas parfaitement adaptée à cette tâche, alors que l'appareil utilisé aujourd'hui a été conçu spécialement pour les ateliers de maintenance des EPR.

    « Nous pouvons enfin nettoyer les masques, les détendeurs et les harnais dans le même appareil ».

    À ses yeux, le traitement de l'eau utilisée pour le nettoyage contribue également à la qualité du résultat : « En plus de l'appareil de nettoyage et de désinfection, nous avons fait l'acquisition d'un osmoseur, le MODULE GiO de MEIKO. L'eau est déminéralisée et ne laisse pas de traces sur les masques », explique Olaf Fernys.

    Les masques employés lors des interventions des douze casernes arrivent dans un sac, où ils peuvent dégazer sans mettre personne en danger. Si le degré de salissure l'exige, ils sont ensuite prélavés, avant d'être reconditionnés dans le TopClean M.

    « La qualité du nettoyage se remarque notamment à l'état des détendeurs, dont les tuyaux sont aussi noirs qu'au premier jour après de nombreux cycles de lavage. Cela signifie que la machine nettoie parfaitement le matériel, mais sans le détériorer ».